Forum oblivion


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionBlog

Partagez | 
 

 Imaginer une histoire...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Imaginer une histoire...   Dim 20 Juil - 17:12

Bonjour à tous, en tant que fan de la série des TES et écrivain à mes heures perdu, j'aimerai que vous écriviez des petites ou grandes histoires, suivant votre inspiration, pour que chacun apporte sa pièce à l'édifice dans le but d'élire la meilleur histoire. Vos histoires pourront ètre dans la continuité de la série, ou alors, totalement décalé comme par exemple un récit d'anticipation sur une possible guerre civile en Vvardenfell ( ça g déja écrit un truc dessus). Voila, j'éspère que vous participeré et merci d'avance. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Mer 23 Juil - 21:58

Personne ne veut participé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sparda
Lvl 12: Defenseur
Lvl 12: Defenseur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1584
Age : 34
Localisation : Dans un plan d'Oblivion entrain de te massacrer
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Mer 23 Juil - 22:47

pas le temps pur le moment et vu le manque chronique d'activité sur le forum... fait un tour sur le topic le restaurant, j'essayerais de te répondre en espérant que d'autre suivront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prechan™
Lvl 18: général des armées
Lvl 18: général des armées
avatar

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 68
Localisation : Cyrodiil ?
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Jeu 31 Juil - 17:25

C'est une bonne idée, mais les anciens membres poètes qui parcouraient les allées de ce forum ont désertés le navire depuis des lustres ^^

_________________
DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Ven 1 Aoû - 20:31

Bonjour, je croi ke je vais devoir commencer à raconté mon histoire alors, peut ètre que ça incitera les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prechan™
Lvl 18: général des armées
Lvl 18: général des armées
avatar

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 68
Localisation : Cyrodiil ?
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 3 Aoû - 22:11

En effet, ça peut marcher !

_________________
DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Lun 4 Aoû - 21:04

Bonjour, quand j'aurai du temps pour écrire je vous raconterai mon histoire promis.
J'ai lancé ce sujet et je ne l'abandonnerai pour rien au monde!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Mar 5 Aoû - 20:59

Chose promise chose du, je vais enfin commencer mon histoire. Je vous explique, imaginais Vvardenfell en pleine guerre civile, les Légions n'ont pas pu contenir la haine qui existe entre les Grandes Maisons et aussi entre l'Empire et les coutumes locals. Mon histoire se présentera sous la forme d'extrait de journal personnel de chaque individu que j'aurai créé. Plutot prometteur hein ??
j'attend vos réactions, la suite de l'histoire demain, la se n'était que la présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Mer 6 Aoû - 20:42

Voici le premier extrait de journal personnel:

Valdius Merius, agent des Lames, Balmora, 7ème semaine de conflit

"[...] Balmora était en pleine agitation, toute la ville tremblait sous les pas des soldats. Les renforts venu de Dagon Fel était arrivé deux jours en avance. Cela faisait sept semaine que les combats avaient commencés. Tout avait débuté, ou presque, lorsque deux prêtres du Temple se firent tués par un garde de la légion impérial, celui-ci les avaient surpris en pleine séance de nécromancie. Les deux prêtres, connaissant le châtiment que l'on réserve au nécromancien, attaquèrent dans la panique le garde impérial. Le Temple accusa par la suite la Légion d'avoir assassinné froidement les prêtres, en prétextant le mensonge sur la nécromancie. La Légion Impérial se sentit donc agressée et déclara le culte des Tribuns comme interdit. La Grandes Maison Rédoran, fidèle allié du Temple, se rangea naturellement de son côté et ainsi tout les clans se formèrent. L'Empereur nous avait ordonné, à nous les Lames, de surveillait la situation à Vvardenfell, mais il décida de ne pas s'investir pour calmer ce qui était une guerre civile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prechan™
Lvl 18: général des armées
Lvl 18: général des armées
avatar

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 68
Localisation : Cyrodiil ?
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Mer 6 Aoû - 21:25

Pas mal du tout =)
J'attend la suite love

_________________
DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Jeu 7 Aoû - 22:54

Bonjour, alors pour toi Prech@n vu que tu es le seul à donner des signes de vie sur ce topic, la suite maintenant. Au fait si il y a des questions ou des interrogations par rapport à mes écrit, n'hésiter pas. Donc maintenant la suite:

Sextius Aténus, conseiller de la Grande Maison Hlaalu, Suran, 18ème jour du conflit

"[...] Lorsque le Temple attaqua Seyda Neen, le Duc Védram Dren fit réunir le conseil Hlaalu et lui demanda de s'engager dans la guerre pour défendre les intérêts de l'Empire. Suivi le Culte Impérial, profitant de la situation pour supprimer la religion barbare du Temple. Aujourd'hui cela fait 18 jours que les combats ont commencés. Les gardes de Suran ont décidés de recruter des volontaires parmi les habitants, je trouve que armait toute la population de Vvardenfell n'est pas la solution. Je suis chargé de controler le ravitaillement de la ville dû fait de mon haut rang dans la Maison Hlaalu. Je dors mal la nuit, j'ai peur que les Rédorans viennent nous attaqués. Il y a 6 jours, ils ont attaqués Caldéra."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prechan™
Lvl 18: général des armées
Lvl 18: général des armées
avatar

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 68
Localisation : Cyrodiil ?
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Jeu 7 Aoû - 23:11

Bravo pour ce nouvel extrait !
A part quelques fautes de conjugaison ^^
Mais j'en fait aussi Surprised

_________________
DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Jeu 7 Aoû - 23:14

Si tu veut, je peut en écrire un autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Ven 8 Aoû - 0:16

c'est pas mal ^^

mais qu'est-ce que c'est loin Vvardenfell pour moi :p

Sinon c'est vraiment "guerre civile" vraiment pas mal Wink moi aussi je suis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prechan™
Lvl 18: général des armées
Lvl 18: général des armées
avatar

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 68
Localisation : Cyrodiil ?
Support du jeu : PC
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Ven 8 Aoû - 12:35

C'est comme tu veux Very Happy

_________________
DONE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Ven 8 Aoû - 22:24

Bonjour, merci de lire mes histoires et comme prévu la suite:

Sa'Jirr, vampire du clan Quarra, Vos, 3ème semaine de conflit

"[...] Trois semaines sont passées depuis le début de la guerre, les Telvannis ont décidés de controler la totalité de l'ile. Après la prise de Seyda Neen par le Temple, l'alliance Telvanni s'est formé. L'archimage Aryon veut que les vampires prennent les places fortes. Je suis chargé de surperviser l'attaque contre Marandus. Cette place forte est en plein territoire ennemi. La Morag Tong s'est ralliée à notre cause, elle surveille les Cendrais qui font des raids près de Tel Branora. Les trois clans de vampires vont bientot fusionner. En attendant le début de ma mission, je tue le temps à Vos ou j'aide les citoyens Telvannis à ériger un poste d'observation sur la colline. Ils sont très gentil alors que les citoyens Rédoran ou Hlaalu veulent, eux, nous exterminer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Sam 9 Aoû - 19:25

Bonjour, à chaque jour son histoire alors sans plus attendre, la voila:

Gorgaa, compagnon de la guilde des guerriers, Gnaar Mok

"[...] Il pleut depuis une semaine, sans arrêt, il fait froid aussi. Dix jours que nous encerclons Gnaar Mok. Les prêtres du Culte Impérial sont venus nous aider pour le siège. Les Hlaalu nous résiste beaucoup mais on ne peut pas abandonner maintenant. J'ai peur pour ma famille à Khuul, les Telvannis ont déja pris Ald Vélothi. Depuis le début de la guerre, cet Maison domine car leur ville sont imprenable et tous sont terrifiés par leur allié vampire. Hier j'ai demandé ma mutation à Khuul mais le capitaine de la Légion m'a dit que je serai muté une fois Gnaar Mok conquise. Mes frères de guilde sont très fatigués, demain, nos supérieurs veulent que nous attaquions la porte nord. Cette nuit encore, mon sommeil sera agité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbaasstt
Lvl 4: Postulant
Lvl 4: Postulant
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Sam 9 Aoû - 21:49

vait tentai pour voir

(faute garantis)

illidan la naissance d'un heros:
on était le aa(11)morita(mars)adbb(1422)un jours de pluie .Je venait de finir le toit de ma cabane (maison de bourgois) .Je me suis assis sur la chaise qui se trouver a droit de ma fenêtre,je contemplé les nuages noirs. quand soudain un bruit énorme me fit sursauter ,je me précipita ver ma porte.Une chaleur étrange me surpris ,c'était comme si un feu était entrain de prendre .Je me trouver donc devant la porte d'entrer ,je voulut l'ouvrir mais la porte était condamner de l'extérieur.Je me coucha a plat ventre pour voir entre la fissure de la porte.Mais a se moment la la porte souvrir en tombant sur moi.ces alors que je vit des flammes ,des flammes partout .Ma maison brulé les champs brulé .J'ésailat de me relever .Et j'arrivai a me degajé .Je sortit en courant.Tout était en train de brulé .Les bourgoit était allongé.Il était mort.Transpercé par des lames .Je me retournât ,et vit des guerrier noir partir.Il était une 10éne il avait des épées longue et pleine de sang.Tout était en train de partir en fumé .La pluie c'était arrêter.Mais tout a coup une question me transpersat l'esprit:pourquoi ne m'avez t'il pas tuer?
"la suite bientot!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbaasstt
Lvl 4: Postulant
Lvl 4: Postulant
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Sam 9 Aoû - 23:19

Citation :
illidan la naissance d'un heros:
on était le aa(11)morita(mars)adbb(1422)un jours de pluie .Je venait de finir le toit de ma cabane (maison de bourgois) .Je me suis assis sur la chaise qui se trouver a droit de ma fenêtre,je contemplé les nuages noirs. quand soudain un bruit énorme me fit sursauter ,je me précipita ver ma porte.Une chaleur étrange me surpris ,c'était comme si un feu était entrain de prendre .Je me trouver donc devant la porte d'entrer ,je voulut l'ouvrir mais la porte était condamner de l'extérieur.Je me coucha a plat ventre pour voir entre la fissure de la porte.Mais a se moment la la porte souvrir en tombant sur moi.ces alors que je vit des flammes ,des flammes partout .Ma maison brulé les champs brulé .J'ésailat de me relever .Et j'arrivai a me degajé .Je sortit en courant.Tout était en train de brulé .Les bourgoit était allongé.Il était mort.Transpercé par des lames .Je me retournât ,et vit des guerrier noir partir.Il était une 10éne il avait des épées longue et pleine de sang.Tout était en train de partir en fumé .La pluie c'était arrêter.Mais tout a coup une question me transpersat l'esprit:pourquoi ne m'avez t'il pas tuer?
"la suite bientot!"
voila la suite:
J'était seul mes réserve de nourriture et d'eau était presque épuiser .Ma seul solution pour survivre était de voyager en espérant trouver de quoi survivre.Et ces comme sa que ma longue escapade commença .Plus rien,je n'avait plus rien,ni eau,ni nourriture .Je m'écroulai sur le sol .Je souflat,souflat et me relevat.Il ne me restait pas beaucoup de temps a vivre,donc je pris mais dernier force pour courir le plus loin possible.Cette fois je n'en pouvait plus.Je me coucha et ferma mes yeux.Je sentis un liquide comme de l'eau sur mon vissage,j'ouvrit les yeux et vit des bourgs il était en train de vidé une bouteil d'eau sur mon vissage .Je pris quellque gorget de la bouteil,et me relevât de se pas .Le soleil taper dur .Un des bourgs me demandat:"pourquoi était vous venut ici" je leur raconta tout se qui c'était passer .IL était tous les 5 a m'écoutai attentivement sur leur charut . Dé que j'eus fini de raconter mon histoire il me ramenée chez z'eu.Nous étions bientôt arriver quand on vu une fumé noir.Le village était en feu les habitant était tous mort.Ho mon dieu dit un des bourg.Il désendére de leur charut et se précipita ver leur village.Je me dit que ces deux événement était liée comme si quelque chose se préparer dans la conté du wiguila.Il fallait que j'en soit sur.JE pris des vivre et parti en direction de la capital herélia...
la suite bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 0:00

Bon aller je me lance ^^

Cette histoire sera écrite en parallèle avec l'histoire principale de TES IV : Oblivion et l'intrigue commence donc lors de l'assassinat de l'empereur Septim.

L'empereur est mort, vive l'empereur ...

Le jour se lève comme d'habitude très tot sur Anvil, Les petites chaloupes de pecheurs rentrent, la garde tourne, ... Quand soudain la nouvelle arriva, on osa y croire mais c'était pourtant bien réel ... Notre empereur n'était plus.

Cela fait quelques temps déjà que la terre de cyrodiil m'a accueilli moi, Ardil tardas, modeste Bosmer, errant depuis tout petit de village en village ... Mon périple m'a mené jusqu'aux archipels de l'automne, cherchant une terre suffisamment accueillante pour que j'y pose mon sac. J'ai alors eu l'opportunité de naviguer jusqu'en Cyrodiil, avec sa cité impériale, sa richesse, ses opportunités ...

Mais il n'en était rien, c'est alors, las de mes voyages à répétitions, que je décidai de m'associer avec des anciens loups de mers, et que nous fondions "la confrérie de l'ancre". Nous ne savions pas faire grand chose d'autre que lustrer un pont, hisser les voiles et ... se battre.

C'est alors que nous avons décider qu' Anvil serait notre port d'attache, notre patrie ... Les gens venait nous voir au poste d'équipage, et que nous leur proposions une escorte pour rallier la cité impériale, combattant ainsi les nombreux brigands et animaux sauvages.

Je n'ai jamais pu aller jusqu'a la cité impériale ... moi, étant un archer et homme des bois aguerri, j'accompagnait les alchimistes et herboristes dans la foret.

Mais aujourd'hui ce serait totalement différent ... ce n'était pas que l'empereur qui était mort ... mais également tous ces héritiers ... la pénombre allait s'abbatre sur Cyrodiil, nous seront une proie facile pour les quelques envahisseurs potentiels.

Dans la journée, un garde impérial monté, chevauchant la route de Kvatch, arrive en trombe ... Kvatch est en feu ...

L'empereur n'est pas mort depuis un jour qu'une de nos ville est déjà tombée. C'est alors que nous priment une décision ... il faut agir ... Cyrodiil est menacée par les deadras qui rêvent certainement d'asservir le peuple et de détruire un peuple comptant 3 ère d'histoire.

Callus Claudius, un membre de la confrérie, a vécu plusieurs années dans la cité impériale, il connais bien la garde impériale et nous a confié qu'ils ne seraient certainement rétissant au fait d'engager des mercenaires pour les aider dans la défense de l'empire.

C'est plein d'entrain que nous rallions la cité impériale, passant devant les ruines fumantes de Kvatch, qui avait été reprise par la garde.

Nous sommes reçu par le conseil des régents en personnes, l'heure était effectivement grave ... Un portail deadra a été activé non loin de Leyawiin ... Les troupes démoniaques se sont alliées avec les renégats argoniens de l'est ... leurs soif de sang est immense ...

Notre confrérie compte 9 membres, associés à 16 soldats impériaux, cela donne un contingent de 25 hommes ainsi qu'un capitaine de la garde. notre mission : établir un périmètre de sécurité aux alentours de la ville avec l'aide des gardes locaux et tenir jusqu'a l'arrivée des renforts ...

En descendant jusqu'a la ville des marais, nous nous sommes rendu compte, mon camarade elfe Makis et moi, que tous les soldats nous accompagnant sont tous des bleus à peine formé ... la tache s'annonce ardue et très risquée ... heureusement que l'empire nous a promis 3000 pièces d'or par survivants ...

Après plusieurs heures de chevauchée ... Leyawiin ... enfin ... mais notre joie ne fut que de courte durée ... en l'espace de trois secondes, les argoniens renégats étaient sur nous, embusqué, enragés ... paré d'une armure noire comme leur regard et solide comme des murailles ... leurs épées courtes, bien forgées, tranchaient l'air et frappaient les gardes qui, paniqués, ne réagissaient pas ...

Nous étions 26 ... les argoniens étaient une poignée, peut être 6, peut être 8 ... ils étaient vifs, frappaient comme des métronomes, dans un rythme soutenu ... Makis et moi sautâmes de nos monture, il saisit son épée elfique acérée et je bandai mon arc de facture Bosmer ... l'argonien était la, il m'avait vu et se rua sur moi à une vitesse folle ... je tirai une fleche, une deuxieme, Makis s'interposa et frappa ... mais l'argonien était comme habité par une force diabolique et frappa mon ami ... il eu juste le temps de brandir son bouclier qui fut expulsé loin derriere lui ... il était vulnérable et moi pétrifié ... ce n'est que quand son sang éclaboussa ma figure que je pu tirer ma flèche ... l'argonien s'effondra dans un rale terrible et perçant ...

Le combat couta trois âmes aux argoniens ... et 8 chez nous ... sans compter les 7 impériaux agonisant où estropié ... de plus aucune utilité pour la bataille. Les argoniens étaient parti ... mon ami Makis était mort et nous étions tous terrifier ... mais il fallait continuer ... des 9 membres de la confrérie nous n'étions plus que 5 en état de combattre ... Kah'darr le khajit ayant perdu l'usage de sa jambe gauche dans le combat ... un coup d'épée dans le genou ... broyé.

Nous devions laisser les morts derrière, faute de temps, nous avions a peine le temps de charger les blessés sur leur monture que nous galopions déjà pour rejoindre Leyawiin le plus vite possible ...

Une seconde embuscade était prévue mais nous réussirent à les prendre de vitesse ... ils s'emparèrent toutefois des chevaux libre et firent tomber notre capitaine ... il nous cria de continuer, qu'il fallait rejoindre la ville de toute urgence ... il n'eut pas le temps de finir que sa gorge fut tranchée et que son sang s'éparpillas sur le pavé de la route ... nous perdirent également deux blessés, qui , dans la confusion, tombèrent de leurs montures ... au moin, leur souffrance se sera arretée la.

C'est donc 14 hommes, dont 9 valides, qui purent rejoindre Leyawiin, sur le point de se faire assiéger par les deadras. Les habitants s'enfermaient dans les caves et dans la chapelle, les soldats rejoignirent les tours de défenses et se massaient derriere la porte ... soudain ... le ciel devint rouge, les éclairs deadriques s'abbataient dans toute la ville et les tois commencèrent à bruler. Les deadras grondaient dans la forets, préparant leur assaut ...

J'entendis alors un seigneur deadras sonner la charge et nous apercevons des centaines et des centaines de démons se ruer vers nous ...




Suite ... quand je serai en forme lol désolé si c'est long et lourd a lire Wink dites moi si vous aimez ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbaasstt
Lvl 4: Postulant
Lvl 4: Postulant
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 1:46

Citation :
Citation:
illidan la naissance d'un heros:
on était le aa(11)morita(mars)adbb(1422)un jours de pluie .Je venait de finir le toit de ma cabane (maison de bourgois) .Je me suis assis sur la chaise qui se trouver a droit de ma fenêtre,je contemplé les nuages noirs. quand soudain un bruit énorme me fit sursauter ,je me précipita ver ma porte.Une chaleur étrange me surpris ,c'était comme si un feu était entrain de prendre .Je me trouver donc devant la porte d'entrer ,je voulut l'ouvrir mais la porte était condamner de l'extérieur.Je me coucha a plat ventre pour voir entre la fissure de la porte.Mais a se moment la la porte souvrir en tombant sur moi.ces alors que je vit des flammes ,des flammes partout .Ma maison brulé les champs brulé .J'ésailat de me relever .Et j'arrivai a me degajé .Je sortit en courant.Tout était en train de brulé .Les bourgoit était allongé.Il était mort.Transpercé par des lames .Je me retournât ,et vit des guerrier noir partir.Il était une 10éne il avait des épées longue et pleine de sang.Tout était en train de partir en fumé .La pluie c'était arrêter.Mais tout a coup une question me transpersat l'esprit:pourquoi ne m'avez t'il pas tuer?
"la suite bientot!"

voila la suite:
J'était seul mes réserve de nourriture et d'eau était presque épuiser .Ma seul solution pour survivre était de voyager en espérant trouver de quoi survivre.Et ces comme sa que ma longue escapade commença .Plus rien,je n'avait plus rien,ni eau,ni nourriture .Je m'écroulai sur le sol .Je souflat,souflat et me relevat.Il ne me restait pas beaucoup de temps a vivre,donc je pris mais dernier force pour courir le plus loin possible.Cette fois je n'en pouvait plus.Je me coucha et ferma mes yeux.Je sentis un liquide comme de l'eau sur mon vissage,j'ouvrit les yeux et vit des bourgs il était en train de vidé une bouteil d'eau sur mon vissage .Je pris quellque gorget de la bouteil,et me relevât de se pas .Le soleil taper dur .Un des bourgs me demandat:"pourquoi était vous venut ici" je leur raconta tout se qui c'était passer .IL était tous les 5 a m'écoutai attentivement sur leur charut . Dé que j'eus fini de raconter mon histoire il me ramenée chez z'eu.Nous étions bientôt arriver quand on vu une fumé noir.Le village était en feu les habitant était tous mort.Ho mon dieu dit un des bourg.Il désendére de leur charut et se précipita ver leur village.Je me dit que ces deux événement était liée comme si quelque chose se préparer dans la conté du wiguila.Il fallait que j'en soit sur.JE pris des vivre et parti en direction de la capital herélia...
la suite bientot
voila la suite:
Sa fessait déjat 2 jours que j'était partis,deux jours de chaleur insésente ..Je conté arriver a herélia dans 10 jours et donc qu'il fallait que je m'arrête en chemin pour restituer mes vivre.3éme jours, une silouéte de château apparut a l'aube.Je me rapprocha peu a peu de cette silhouete .Un château enfin,sa devait s'en doute être eopia. J'était devant une des portes d'entrer .Bisarement aucun garde ne garder cette porte. j'entrai donc dans la ville. Je vit un villageois effrayer ,je tenta de lui parler mais il ne répéter que cette phrase:"on vas tous mourir".Je continua mon chemin dans la ville quand enfin je rencontrât un garde qui avait l'air présé .Je lui posa ma question:"que se passe t'il ici".Il ne repondit pas a ma question il dit juste:"vous s'avez vous batre?",je repondu que je savais me servir d'une épée".A ce moment la il me donna une épée et me dit:"alors prend sa et rend toi a la port nord on t'expliquerat plus tard".Je suivit donc ces instruction et partis ver la porte nord.des soldats,des soldats partouts,du sang éclater dans tout les sens,les bouclier se fracasé.Je comprit que eopia était attaquer et qu'il était de mon devoir de les aides. Un homme portant une armure noirs ce jeta sur moi,j'eu le réflexe de me protéger grâce a mon épée mais celle ci se brisa.Je tenta donc avec le reste de l'épée de le toucha au visage.Chose dû chose fait mon bout d'épée s'enfonça comme un couteau dans du beur,mais au dieu du sang qui aurait du tombé de sa tête une sorte de forse magnétique me fit lâche le reste de mon épée .une sorte d'enchantement l'aver enserclé.Il tombât par terre et son armure disparut laissant place a une robe noir ...
bientôt la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbaasstt
Lvl 4: Postulant
Lvl 4: Postulant
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 15:10

Citation :
Citation:
Citation:
illidan la naissance d'un heros:
on était le aa(11)morita(mars)adbb(1422)un jours de pluie .Je venait de finir le toit de ma cabane (maison de bourgois) .Je me suis assis sur la chaise qui se trouver a droit de ma fenêtre,je contemplé les nuages noirs. quand soudain un bruit énorme me fit sursauter ,je me précipita ver ma porte.Une chaleur étrange me surpris ,c'était comme si un feu était entrain de prendre .Je me trouver donc devant la porte d'entrer ,je voulut l'ouvrir mais la porte était condamner de l'extérieur.Je me coucha a plat ventre pour voir entre la fissure de la porte.Mais a se moment la la porte souvrir en tombant sur moi.ces alors que je vit des flammes ,des flammes partout .Ma maison brulé les champs brulé .J'ésailat de me relever .Et j'arrivai a me degajé .Je sortit en courant.Tout était en train de brulé .Les bourgoit était allongé.Il était mort.Transpercé par des lames .Je me retournât ,et vit des guerrier noir partir.Il était une 10éne il avait des épées longue et pleine de sang.Tout était en train de partir en fumé .La pluie c'était arrêter.Mais tout a coup une question me transpersat l'esprit:pourquoi ne m'avez t'il pas tuer?
"la suite bientot!"

voila la suite:
J'était seul mes réserve de nourriture et d'eau était presque épuiser .Ma seul solution pour survivre était de voyager en espérant trouver de quoi survivre.Et ces comme sa que ma longue escapade commença .Plus rien,je n'avait plus rien,ni eau,ni nourriture .Je m'écroulai sur le sol .Je souflat,souflat et me relevat.Il ne me restait pas beaucoup de temps a vivre,donc je pris mais dernier force pour courir le plus loin possible.Cette fois je n'en pouvait plus.Je me coucha et ferma mes yeux.Je sentis un liquide comme de l'eau sur mon vissage,j'ouvrit les yeux et vit des bourgs il était en train de vidé une bouteil d'eau sur mon vissage .Je pris quellque gorget de la bouteil,et me relevât de se pas .Le soleil taper dur .Un des bourgs me demandat:"pourquoi était vous venut ici" je leur raconta tout se qui c'était passer .IL était tous les 5 a m'écoutai attentivement sur leur charut . Dé que j'eus fini de raconter mon histoire il me ramenée chez z'eu.Nous étions bientôt arriver quand on vu une fumé noir.Le village était en feu les habitant était tous mort.Ho mon dieu dit un des bourg.Il désendére de leur charut et se précipita ver leur village.Je me dit que ces deux événement était liée comme si quelque chose se préparer dans la conté du wiguila.Il fallait que j'en soit sur.JE pris des vivre et parti en direction de la capital herélia...
la suite bientot

voila la suite:
Sa fessait déjat 2 jours que j'était partis,deux jours de chaleur insésente ..Je conté arriver a herélia dans 10 jours et donc qu'il fallait que je m'arrête en chemin pour restituer mes vivre.3éme jours, une silouéte de château apparut a l'aube.Je me rapprocha peu a peu de cette silhouete .Un château enfin,sa devait s'en doute être eopia. J'était devant une des portes d'entrer .Bisarement aucun garde ne garder cette porte. j'entrai donc dans la ville. Je vit un villageois effrayer ,je tenta de lui parler mais il ne répéter que cette phrase:"on vas tous mourir".Je continua mon chemin dans la ville quand enfin je rencontrât un garde qui avait l'air présé .Je lui posa ma question:"que se passe t'il ici".Il ne repondit pas a ma question il dit juste:"vous s'avez vous batre?",je repondu que je savais me servir d'une épée".A ce moment la il me donna une épée et me dit:"alors prend sa et rend toi a la port nord on t'expliquerat plus tard".Je suivit donc ces instruction et partis ver la porte nord.des soldats,des soldats partouts,du sang éclater dans tout les sens,les bouclier se fracasé.Je comprit que eopia était attaquer et qu'il était de mon devoir de les aides. Un homme portant une armure noirs ce jeta sur moi,j'eu le réflexe de me protéger grâce a mon épée mais celle ci se brisa.Je tenta donc avec le reste de l'épée de le toucha au visage.Chose dû chose fait mon bout d'épée s'enfonça comme un couteau dans du beur,mais au dieu du sang qui aurait du tombé de sa tête une sorte de forse magnétique me fit lâche le reste de mon épée .une sorte d'enchantement l'aver enserclé.Il tombât par terre et son armure disparut laissant place a une robe noir ...
bientôt la suite
voila la suite

Je pris le bouclier et l'épée d'un soldat mort.J'eux le temps d'enfiler son casque.Je reculât pour ésséiller de me renseigner grâce a un soldat,mais un autre guerrier noir me sauta dessus,par chanse une flèche le trenspersa mais sa ne suffisait pas.Je frappât de tout mes force sur son plastron mais cella na pas suffit,il leva a son tours son épée pour me fracasser le crane .Je pris mon bouclier pour me protéger mais je sais que sa ne me protégera pas asser.A se moment la une voix me dit"baisse toi!".Etant donné que c'était ma dernier chanse je me baissa et une flèche arriva de plein fouet sur le casque et l'enchantement de l'armure se dissipa .Il était mort.Je me retournât pour voir mon sauveur ou plutôt ma sauveuse.Je me trouver face a une elfe magnifique.Je lui dit merci puis lui demendat se qui se passer ,elle me répondu que des soldat surnommé les soldat noir était en trains de nous assiégé ,il était arrivé par vague de 20 du village au nord d'eopia .Il fallait donc peut être se rendre là ba pour voir se qui se passer.Je demendat a l'elfe de venir avec moi.Elle accepta,nous partîmes donc par la port ouest pour le village de portafli.Le village était enfin a portai de vue mais les guerrier noir aussi.Il fallait se rapproché discrètement et contourné le village pour attaquer par dernier.On était presque arrivé mais un guerrier nous repérât et fonça sur nous.L'elfe se relevât ,elle pris sont arc ,elle mis une flèche sur l'arc elle le banda et lâcha la corde.La flèche parti a une vitesse hallucinants et transperça le crane du guerrier noir .L'enchantement c'était dissiper le guerrier était donc mort .Mais cette mort ne fit pas sans réaction les guerrier noirs arriver ver nous .Par chance il n'était plus beaucoup mais il était quand même 5 contre 2.L'elfe commença a tiré avec son arc,elle reusit a en tuer 1,mais il en rester toujours quatre.Il se rapprocher de plus en plus,je dégaina mon épée et sorti mon bouclier .Je devait combattre jusqu'à le mort
la suite bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marus
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 16:12

Merci de participer, Crow je suis déja fan de ton histoire et quant à toi Bbaastt l'idée est bonne mais essaye de mieux écrire stp. Et pour ma part j'écrirer la suite de mon histoire ce soir. Continuons ensemble à faire travailler notre imagination pour divertir les autres, les lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bbaasstt
Lvl 4: Postulant
Lvl 4: Postulant
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 17:17

texte corriger par microsft
Citation :
Citation:
Citation:
Citation:
illidan la naissance d'un héros:
on était le aa(11)morita(mars)adbb(1422)un jours de pluie .Je venait de finir le toit de ma cabane (maison de Bourgois) .Je me suis assis sur la chaise qui se trouver a droit de ma fenêtre, je contemplé les nuages noirs. Quand soudain un bruit énorme me fit sursauter, je me précipitai ver ma porte. Une chaleur étrange me surpris, c’était comme si un feu était entrain de prendre .Je me trouver donc devant la porte d’entrer, je voulus l'ouvrir mais la porte était condamner de l'extérieur. JE me couchai a plat ventre pour voir entre la fissure de la porte. Mais a se moment la porte s’ouvrir en tombant sur moi.ces alors que je vis des flammes, des flammes partout .Ma maison brulé les champs brulé .J'ésailat de me relever .Et j'arrivai a me dégagé .Je sortit en courant. Tout était en train de brulé .Les Bourgois était allongé. Il était mort. Transpercé par des lames .Je me retournât, et vit des guerriers noirs partir. Il était une 10éne il avait des épées longue et pleine de sang. Tout était en train de partir en fumé .La pluie c'était arrêter. Mais tout a coup une question me transperça l'esprit: pourquoi ne m'avez t'il pas tuer?
"La suite bientôt!"

Voila la suite:
J’étais seul mes réserve de nourriture et d'eau était presque épuiser .Ma seul solution pour survivre était de voyager en espérant trouver de quoi survivre. Et ces comme sa que ma longue escapade commença .Plus rien, je n’avais plus rien, ni eau, ni nourriture .Je m'écroulai sur le sol .Je soufflât et me relevat.Il ne me restait pas beaucoup de temps à vivre, donc je pris mais dernier force pour courir le plus loin possible. Cette fois je n'en pouvais plus. Je me couchai et ferma mes yeux. Je sentis un liquide comme de l'eau sur mon vissage, j’ouvrit les yeux et vit des bourgs il était en train de vidé une bouteille d'eau sur mon vissage .Je pris quelque gorget de la bouteille me relevât de se pas .Le soleil taper dur .Un des bourgs me demanda: «pourquoi était vous venu ici" je leur raconta tout se qui c'était passer .IL était tous les 5 a m'écoutai attentivement sur leur charut . Dé que j'eus fini de raconter mon histoire il me ramenée chez z'eu.Nous étions bientôt arrivé quand on vu une fumé noir. Le village était en feu les habitant était tous mort. Hô mon dieu dit un des bourgs. Il désendére de leur charut et se précipita ver leur village. JE me dit que ces deux événement était liée comme si quelque chose se préparer dans la conté du wiguila.Il fallait que j'en soit sur.JE pris des vivre et parti en direction de la capital herélia...
La suite bientôt

Voila la suite:
Sa fessait déjà 2 jours que j’étais partis, deux jours de chaleur indécente. JE conté arriver a herélia dans 10 jours et donc qu'il fallait que je m'arrête en chemin pour restituer mes vivre.3éme jours, une silhouette de château apparut a l'aube. Je me rapprochai peu a peu de cette silhouette .Un château enfin, sa devait s'en doute être eopia. J’étais devant une des portes d'entrer .Bizarrement aucun garde ne garder cette porte. J’entrai donc dans la ville. Je vit un villageois effrayer ,je tenta de lui parler mais il ne répéter que cette phrase:» on vas tous mourir». JE continua mon chemin dans la ville quand enfin je rencontrât un garde qui avait l'air pressé .Je lui posa ma question: «que se passe t'il ici». Il ne répondit pas a ma question il dit juste: «vous s'avez vous battre?», je répondu que je savais me servir d'une épée». A ce moment la il me donna une épée et me dit: «alors prend sa et rend toi au port nord on t'expliquera plus tard». JE suivit donc ces instruction et partis ver la porte nord.des soldats, des soldats partouts,du sang éclater dans tout les sens, les bouclier se fracasé.Je comprit que eopia était attaquer et qu'il était de mon devoir de les aides. Un homme portant une armure noirs ce jeta sur moi, j’eu le réflexe de me protéger grâce a mon épée mais celle ci se brisa. JE tentai donc avec le reste de l'épée de le toucha au visage. Chose dû chose fait mon bout d'épée s'enfonça comme un couteau dans du beur,mais au dieu du sang qui aurait du tombé de sa tête une sorte de force magnétique me fit lâche le reste de mon épée .une sorte d'enchantement l'aver enserclé.Il tombât par terre et son armure disparut laissant place a une robe noir ...
Bientôt la suite

Voila la suite

Je pris le bouclier et l'épée d'un soldat mort. J’eux le temps d'enfiler son casque. JE reculât pour ésséiller de me renseigner grâce a un soldat, mais un autre guerrier noir me sauta dessus, par chance une flèche le transperça mais sa ne suffisait pas. JE frappât de tout mes force sur son plastron mais cella na pas suffit, il leva a son tours son épée pour me fracasser le crane .Je pris mon bouclier pour me protéger mais je sais que sa ne me protégera pas asser.A se moment la une voix me dit «baisse-toi!".Etant donné que c'était ma dernier chance je me baissa et une flèche arriva de plein fouet sur le casque et l'enchantement de l'armure se dissipa .Il était mort. JE me retournât pour voir mon sauveur ou plutôt ma sauveuse. JE me trouver face a une elfe magnifique. JE lui dit merci puis lui demanda se qui se passer ,elle me répondu que des soldat surnommé les soldat noir était en trains de nous assiégé ,il était arrivé par vague de 20 du village au nord d'eopia .Il fallait donc peut être se rendre là Bâ pour voir se qui se passer. Je demanda a l'elfe de venir avec moi. Elle accepta, nous partîmes donc par la port ouest pour le village de portafli.Le village était enfin a portai de vue mais les guerrier noir aussi. Il fallait se rapproché discrètement et contourné le village pour attaquer par dernier. On était presque arrivé mais un guerrier nous repérât et fonça sur nous. L’elfe se relevât, elle pris sont arc ,elle mis une flèche sur l'arc elle le banda et lâcha la corde. La flèche parti a une vitesse hallucinants et transperça le crane du guerrier noir .L'enchantement c'était dissiper le guerrier était donc mort .Mais cette mort ne fit pas sans réaction les guerrier noirs arriver ver nous .Par chance il n'était plus beaucoup mais il était quand même 5 contre 2.L'elfe commença a tiré avec son arc, elle réussit a en tuer 1,mais il en rester toujours quatre. Il se rapprocher de plus en plus, je dégainai mon épée et sorti mon bouclier .Je devait combattre jusqu'à le mort
La suite bientôt

voici la suite (avec deux correcteur d'autographe sa devrait aller sourireg )
Je sentais que c'était la fin. Je fermai les yeux et leva mon épée au ciel, et cria "pour l'honneur", et fonças dans le tas tête baisser, mais une explosion m'éjecta. Je ni voyer plus rien tout était blanc. Quand la lumière s'apaisa je vis les 4 guerriers allongés sur le sol. Tous morts. Mais que c'était t-il passé ?"Qui et-vous ?". Je me retournas et je vis un mage blanc de race aronien .

-Je suis illidan , et-vous

-moi je suis orémire mage de classe apprentis, vous aller donc m'aider

-vous aider a quoi ?

-a tué les 4 mages qui ésaille d'ouvrir une porte vers elden


-qu'est-ce que...

-on a pas le temps je vous expliquerez plus tard suiver moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow
Lvl 3: Bleu
Lvl 3: Bleu
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   Dim 10 Aoû - 18:10

Voici la suite, je reprend le début et continue après Wink



L'empereur est mort, vive l'empereur ...

Le jour se lève comme d'habitude très tot sur Anvil, Les petites chaloupes de pecheurs rentrent, la garde tourne, ... Quand soudain la nouvelle arriva, on osa y croire mais c'était pourtant bien réel ... Notre empereur n'était plus.

Cela fait quelques temps déjà que la terre de cyrodiil m'a accueilli moi, Ardil tardas, modeste Bosmer, errant depuis tout petit de village en village ... Mon périple m'a mené jusqu'aux archipels de l'automne, cherchant une terre suffisamment accueillante pour que j'y pose mon sac. J'ai alors eu l'opportunité de naviguer jusqu'en Cyrodiil, avec sa cité impériale, sa richesse, ses opportunités ...

Mais il n'en était rien, c'est alors, las de mes voyages à répétitions, que je décidai de m'associer avec des anciens loups de mers, et que nous fondions "la confrérie de l'ancre". Nous ne savions pas faire grand chose d'autre que lustrer un pont, hisser les voiles et ... se battre.

C'est alors que nous avons décider qu' Anvil serait notre port d'attache, notre patrie ... Les gens venait nous voir au poste d'équipage, et que nous leur proposions une escorte pour rallier la cité impériale, combattant ainsi les nombreux brigands et animaux sauvages.

Je n'ai jamais pu aller jusqu'a la cité impériale ... moi, étant un archer et homme des bois aguerri, j'accompagnait les alchimistes et herboristes dans la foret.

Mais aujourd'hui ce serait totalement différent ... ce n'était pas que l'empereur qui était mort ... mais également tous ces héritiers ... la pénombre allait s'abbatre sur Cyrodiil, nous seront une proie facile pour les quelques envahisseurs potentiels.

Dans la journée, un garde impérial monté, chevauchant la route de Kvatch, arrive en trombe ... Kvatch est en feu ...

L'empereur n'est pas mort depuis un jour qu'une de nos ville est déjà tombée. C'est alors que nous priment une décision ... il faut agir ... Cyrodiil est menacée par les deadras qui rêvent certainement d'asservir le peuple et de détruire un peuple comptant 3 ère d'histoire.

Callus Claudius, un membre de la confrérie, a vécu plusieurs années dans la cité impériale, il connais bien la garde impériale et nous a confié qu'ils ne seraient certainement rétissant au fait d'engager des mercenaires pour les aider dans la défense de l'empire.

C'est plein d'entrain que nous rallions la cité impériale, passant devant les ruines fumantes de Kvatch, qui avait été reprise par la garde.

Nous sommes reçu par le conseil des régents en personnes, l'heure était effectivement grave ... Un portail deadra a été activé non loin de Leyawiin ... Les troupes démoniaques se sont alliées avec les renégats argoniens de l'est ... leurs soif de sang est immense ...

Notre confrérie compte 9 membres, associés à 16 soldats impériaux, cela donne un contingent de 25 hommes ainsi qu'un capitaine de la garde. notre mission : établir un périmètre de sécurité aux alentours de la ville avec l'aide des gardes locaux et tenir jusqu'a l'arrivée des renforts ...

En descendant jusqu'a la ville des marais, nous nous sommes rendu compte, mon camarade elfe Makis et moi, que tous les soldats nous accompagnant sont tous des bleus à peine formé ... la tache s'annonce ardue et très risquée ... heureusement que l'empire nous a promis 3000 pièces d'or par survivants ...

Après plusieurs heures de chevauchée ... Leyawiin ... enfin ... mais notre joie ne fut que de courte durée ... en l'espace de trois secondes, les argoniens renégats étaient sur nous, embusqué, enragés ... paré d'une armure noire comme leur regard et solide comme des murailles ... leurs épées courtes, bien forgées, tranchaient l'air et frappaient les gardes qui, paniqués, ne réagissaient pas ...

Nous étions 26 ... les argoniens étaient une poignée, peut être 6, peut être 8 ... ils étaient vifs, frappaient comme des métronomes, dans un rythme soutenu ... Makis et moi sautâmes de nos monture, il saisit son épée elfique acérée et je bandai mon arc de facture Bosmer ... l'argonien était la, il m'avait vu et se rua sur moi à une vitesse folle ... je tirai une fleche, une deuxieme, Makis s'interposa et frappa ... mais l'argonien était comme habité par une force diabolique et frappa mon ami ... il eu juste le temps de brandir son bouclier qui fut expulsé loin derriere lui ... il était vulnérable et moi pétrifié ... ce n'est que quand son sang éclaboussa ma figure que je pu tirer ma flèche ... l'argonien s'effondra dans un rale terrible et perçant ...

Le combat couta trois âmes aux argoniens ... et 8 chez nous ... sans compter les 7 impériaux agonisant où estropié ... de plus aucune utilité pour la bataille. Les argoniens étaient parti ... mon ami Makis était mort et nous étions tous terrifier ... mais il fallait continuer ... des 9 membres de la confrérie nous n'étions plus que 5 en état de combattre ... Kah'darr le khajit ayant perdu l'usage de sa jambe gauche dans le combat ... un coup d'épée dans le genou ... broyé.

Nous devions laisser les morts derrière, faute de temps, nous avions a peine le temps de charger les blessés sur leur monture que nous galopions déjà pour rejoindre Leyawiin le plus vite possible ...

Une seconde embuscade était prévue mais nous réussirent à les prendre de vitesse ... ils s'emparèrent toutefois des chevaux libre et firent tomber notre capitaine ... il nous cria de continuer, qu'il fallait rejoindre la ville de toute urgence ... il n'eut pas le temps de finir que sa gorge fut tranchée et que son sang s'éparpillas sur le pavé de la route ... nous perdirent également deux blessés, qui , dans la confusion, tombèrent de leurs montures ... au moin, leur souffrance se sera arretée la.

C'est donc 14 hommes, dont 9 valides, qui purent rejoindre Leyawiin, sur le point de se faire assiéger par les deadras. Les habitants s'enfermaient dans les caves et dans la chapelle, les soldats rejoignirent les tours de défenses et se massaient derriere la porte ... soudain ... le ciel devint rouge, les éclairs deadriques s'abbataient dans toute la ville et les tois commencèrent à bruler. Les deadras grondaient dans la forets, préparant leur assaut ...

Les projectiles de feu s'abbataient toujours derriere nous, embrasant les échoppes et bâtisses de la ville. La garde était en émoi, les archers prêts a tirer, les épéistes embusqués derrière la porte, les mercenaires de la guilde des guerriers étaient en retrait, couvrant les soldats de la guilde des mages. J'étais posté en hauteur, arc bandé, flèche prête ...

Les deadras se faisaient attendre, laissant la peur envahir les âmes des guerriers les plus faibles ou les moins expérimenté. Leurs épées tremblent, les haches vascillent, les arcs se baissent ... Les incantations deadras cessèrent, les éclairs et boules de feu ne tombaient plus, les mages étaient toujours occupé à éteindre les flammes mais le silence, pesant, angoissant, s'abbat déjà sur la ville.

Plus un bruit n'émane des bois aux alentours, les mages ont éteint les flammes, laissant les toits fumants pour nous rejoindre auprès de la porte principale. Le calme était revenu, mais tout le monde savait que la tempête s'abbatrais bientot. La plupart ne s'en réchapperais pas, et ils le savaient. L'angoisse se lisait sur le visage des plus faibles, rage et détermination sur les autres.

On avait beau regarder, on ne voyait rien, les sorts de perception de vie ne donnaient rien, je scrutais la lisière des bois sans rien voir, la nuit était tombée et tous comptaient sur mes facultés elfiques pour sonner l'alerte ... mais je ne voyais rien ... comme si tous n'étaient que fantôme ... comme s'il étaient parti ...

Au bout de 15 longues minutes, le capitaine décida d'envoyer un éclaireur pour se rendre compte sur place ... pour savoir ce que faisaient ces diables de deadras ... nous ne savions pas qui irait, mais nous savions déjà que ce serait un mercenaire, dont la vie n'a pas la valeur d'un impérial dans leur égo. Il était sur que ce serait un elfe, de par sa vision et son ouïe développée. Il fallait également qu'il soit discret et habile à l'arc ... ce rôle m'était prédestiné, mais un mage elfe noir se porta volontaire ... il était membre de la guilde des mages depuis bien longtemps et son initiative boulversa tous les membre de la guilde ... comme s'il était déjà mort ...

Les portes s'ouvrirent légèrement, et se refermèrent directement après la sortie de l'elfe ... il s'appelait Harinor, et était maître dans la magie d'illusion, il s'avançait pas à pas dans la pénombre et je fit bientot le seul à encore pouvoir l'apercevoir. Il ne voyait rien de rien, il faisait des signes comme quoi il ne percevait que le bruit naturel de la foret, comme si l'armée deadras s'était volatilisée...

Il revenait, en toute discrétion, quand soudain, mon sort de perception d'âme me fit apercevoir une vie, dans la foret, puis une autre, puis trois autres, jusqu'a ne plus apercevoir qu'un voila rose de perception émanant de la foret ... Je n'ai eu le temps que de crie l'alerte ... qu'Harinor, alors qu'il était presque au niveau de la porte, se fit transpercer par une flèche deadra ... son râle fit dégainer toutes les épées dans notre camp, les mages étaient survoltés, l'intensité était revenue ... et la guerre commençait ...

Alors que Harinor s'effondrait à peine sur le sol, les monstres deadriques se ruaient déjà contre la porte. Les diablotins pillonnaient les tours, subissant les tirs des archers impériaux, les bêtes cornues se ruent contre la porte, essayent de la briser tel des béliers. Nous avions reçu l'ordre de tirer a vue, les flèches s'envolaient à un rythme éfréné, certains impériaux, paniqués, tiraient sans même regarder la direction de leur flèches, mais la masse de démons était tellement dense, que les flèches les blessaient toutefois.

Nous nous battions comme des diables, mais à chaque fois qu'un deadra tombait sous nos flèches, un autre prenait sa place, j'avais toutefois de l'espoir quand à l'issue de la bataille ... en effet, les forces deadras présentent dans la forêt commencaient à s'amenuiser peut à peut ... Tout à coup, un gros craquement se fit entendre ... la porte avait cédé ...

Les diablotins bombardaient toujours le chemin de ronde et les tours ... mes compagnons archers se faisaient de plus en plus rare sur la muraille ... heureusement, la force des frappe des diablotins était faible, nous avions plus de blessé où d'arcs brulés que de morts... ceux qui n'avaient plus d'arcs rejoignaient la porte ... cette porte qui ne tenait plus ... il ne fallait plus qu'un coup de corne pour faire vasciller cette porte ...

Mais ce fut plutot un déluge de flamme qui vit voler la porte en éclat ... les soldats planqués derrière, ne s'attendant sans doute pas à une telle attaque, s'effondrèrent, un peloton entier de 10 hommes avait disparu, réduit en charpille par l'explosion. Les guerriers deadras chargèrent et s'engouffrèrent d'un coup dans la cité. Les mages usèrent de leur magie de foudre, la plus dévastatrice contre les deadras, pour repousser l'assaut. Mais les deadras ne reculaient pas, ils préfèraient se sacrifier plutot que de lacher un seul centimètre ...

La foret était de nouveau vide, les deadras étaient tous aux portes de la ville, mais nous tenions bon, les impériaux tombaient toutefois comme des mouches. La guilde des guerriers en profita pour charger, je venais à peine de crier que toutes les forces deadras étaient concentrées aux portes de la ville. Les haches des orcs et des nordiques fendaient l'air et les cranes des deadras ... mais ils avaient oublié que les monstres à cornes étaient toujours la ... les orcs et les nordiques étant immensément grand, ils avaient du mal à se battre contre des bêtes aussi petites ... leurs jambes se brisèrent ...

Bien qu'appuyée par nos flèches, la guilde des guerriers fut rapidement réduite à néant ... mais cela avait permis à la garde de se réorganiser, ils encerclèrent l'armada deadras et tentaient de prendre l'avantage sur les ennemis, comptant sur nos flèches pour affaiblir le cercle défensif adverse.

C'est alors que j'entendis un léger bruit pierreux à l'extérieur des murailles ... évidemment, comme le combat se déroulait dans nos murs, nous avions négliger d'observer l'extérieur ... c'était sans compter sur les alliés argoniens des deadras, qui usèrent de leur grande facultés acrobatiques pour escalader les tours et nous prendre par revers.

J'eut à peine le temps de signaler ce bruit à mon camarade situé juste à coté de moi, qu'une rivière de sang s'écoulait déja de sa bouche ... un assassin argonien était passé derrière lui à son insu ... les archers tombaient un à un ...

Dans un réflexe inné, je décochai une flèche juste au dessus de la tête du corp de l'archer qui venait de tomber face à moi, l'argonien, surpris, n'eut pas le temps d'éviter et chut de la tour. Tout en sonnant l'alerte, je tentai de descendre le plus d'argoniens que je pouvais, mais nous étions débordés, quand on sait qu'une seule poignée de ces lézards répugnant à suffit pour décimer un bataillon complet, cela faisait froid dans le dos ...

La bataille tournait mal, les troupes aux sol arrivaient à contenir les deadras, mais sentaient la menace argonienne pousser dans leur dos. Les mages nous aidaient à repousser les assassins mais les archers tombaient de toute part ... seuls quelques uns, dont moi, arrivaient a tenir leurs positions, mais cela devenait difficile car nous ne savions pas jusque quand nous tiendrons et nous voyions la mort dans les yeux de ces lézards ...

C'est alors que retenti une corne, dans la foret , ... était-ce les renforts tant attendus ? où des forces deadras venues nous écraser comme de vulgaires paquerettes ...

suite au prochain numéro ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imaginer une histoire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imaginer une histoire...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum oblivion :: Oblivion :: La Galerie-
Sauter vers: